Réduire les pertes de chaleur dans les habitations : isolation des sols

par Gaston

Isoler votre rez-de-chaussée est un excellent moyen de garder votre maison au chaud. En général, il suffit d’isoler le rez-de-chaussée. Si vous êtes à l’étage, vous n’avez généralement pas besoin d’isoler votre espace au sol.

Cependant, vous devriez envisager d’isoler les étages qui se trouvent au-dessus d’espaces non chauffés comme les garages, car vous pourriez y perdre beaucoup de chaleur.

Quel type de sol ai-je ?

De nombreuses maisons, en particulier les plus récentes, ont un rez-de-chaussée en béton massif. Il peut être isolé lorsqu’il doit être remplacé ou être recouvert d’un isolant rigide.

Les maisons les plus anciennes ont le plus souvent un plancher en bois suspendu. Si vous avez des briques d’aération ou de ventilation sur le(s) mur(s) extérieur(s) de votre maison qui se trouvent en dessous du niveau du sol, vous avez probablement un plancher en bois suspendu.

Ne bloquez PAS les briques d’aération dans vos murs. Elles sont nécessaires pour aider à ventiler l’espace sous votre plancher et empêcher que vos planches ne pourrissent.

Si vous avez une cave ou un sous-sol sous votre maison dans lequel vous pouvez entrer en toute sécurité, jetez un coup d’œil en bas pour voir quel type de plancher vous avez. S’il s’agit d’un plancher en bois suspendu, vous pourrez probablement voir les solives en bois et le dessous des planches.

Si vous n’avez pas accès à l’espace situé sous votre maison, vous devrez soulever un coin de la moquette et de la sous-couche pour y jeter un coup d’œil.

Les planchers en bois peuvent être isolés en soulevant les lames de plancher et en posant une isolation en laine minérale soutenue par un filet entre les solives. L’isolation sous les planches du rez-de-chaussée vous permettra d’économiser environ 40 euros par an.

Une autre innovation récente consiste en un robot qui applique de la mousse isolante par pulvérisation sur la face inférieure des planches, ce qui évite d’avoir à les soulever complètement.

Bricoler seul ou faire appel à un professionnel ?

Tous les travaux d’isolation de la maison ne doivent pas nécessairement être effectués par un professionnel ; il peut s’avérer moins coûteux de faire les petits travaux vous-même.

Vous pouvez sceller vous-même les espaces entre les planchers et les plinthes pour réduire les courants d’air assez facilement, avec un tube de mastic acheté dans n’importe quel magasin de bricolage.

Il est encore plus facile d’isoler votre plancher en bois si vous avez une cave ou un sous-sol non chauffé sous lequel vous pouvez entrer. Vérifiez que les solives qui soutiennent les planches sont en bon état et ne présentent aucun signe de pourriture humide ou sèche.

Si les solives sont en bon état, vous pouvez placer de l’isolant entre elles et le maintenir en place à l’aide d’un filet si nécessaire. Le « plafond » du sous-sol doit alors être recouvert de plaques de plâtre fixées directement sous les solives, afin d’assurer la résistance au feu. Vous pouvez ensuite placer une isolation plus rigide sous le « plafond » pour bénéficier d’une isolation encore plus importante.

Essayez de boucher les espaces entre et autour des plaques de plâtre lorsque vous les remettez en place.

Les tapis et moquettes posés sur le sol vous aideront également à avoir les pieds plus chauds, ce qui pourrait vous permettre de ne pas avoir autant besoin de mettre le chauffage.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire